Gros Plan

Voici un article sur Seynabou Camara, au centre sur la photo avec son groupe d'entrainement et quelques autres athlètes de l'UAO31, écrit par Léandre Stanis à ma demande, suite à ses résultats probants depuis maintenant plus d'un an. Merci à Léandre d'avoir écrit cet article rapidement et bien sûr, pour ses qualités de coach.

Seynabou, une personne pétrie de qualités, très bonne élève, gymnaste émérite, athlète douée. Déjà en minime 1ère année, avec seulement un entraînement par semaine en athlétisme, elle devenait vice championne de France du relais 8-2-2-8. Elle réalisa tout de même 1m59 à la hauteur, discipline où elle aurait pu exceller mais qu’elle a dû très vite abondonner à cause de douleurs aux genoux. L’année suivante, elle s’emparait de la 3ème meilleure performance française du 200m haies. Arrivée chez les cadettes, elle hésita entre la gymnastique qu’elle pratiquait à haut niveau et l’athlétisme. Après les péripéties dues à la pandémie, elle fit le choix pendant le premier confinement de s’orienter vers l’athlétisme pour le plus grand bonheur de son coach et de son groupe d’entraînement. 

Du coup, elle passa de 1 à 3 entraînements par semaine. Tout de suite les résultats ont été fulgurants. A deux semaines des Championnats de France cadets, elle pulvérisait son record sur 400m haies pour s’emparer de la meilleure performance française en 64’’31 mais malheureusement à cause du second confinement, les Championnats de France cadets furent annulés. 

L’année suivante, la malchance la poursuivit puisqu’elle se fit une fracture au pied à 1 mois des Championnats de France en percutant une haie. Donc pas de Championnats de France encore. Mais c’était sans compter sur son esprit de compétitrice car frustrée de sa saison, elle termina sa saison en s’emparant de la meilleure performance française et en pulvérisant son record de près d’1 seconde et 4 dixièmes pour réaliser 62’´81.

Jamais défaitiste, elle a commencé son début de saison 2021/2022 en pulvérisant ses records chez les juniors de plus d’1 seconde sur le 200m pour réaliser 25’’15, de plus de 4 secondes sur le 400m avec un temps de 56’´76. Elle est passée en moins de 8’´00 sur 60m avec un chrono à 7’´97 et a fait une rentrée concluante sur les haies hautes en 9´´19. A l’heure actuelle, soit à 1 mois des France, elle détient la 2ème performance française sur le 400m Juniore et la 6eme perf France sur le 200m dans la même catégorie. Et ce n'est que le début.

Léandre Stanis

SkylarkSeynabou22b

 

Jean-Philippe Pereira, de l'Union Club Athlétique, a repris le maillot vert dans le Challenge Lévy en gagnant le Trail du Marguestaud. Voir l'article ci-dessous. Félicitations à Jean-Philippe !

 75810885

sportfeminin21b

 

Guidée par l’enjeu de l’égalité femmes/hommes dans le sport, la ville de L’Union mène une politique volontariste pour développer la pratique sportive des féminines. Karen Grégoire, adjointe au maire en charge du sport et de l’action sanitaire, fait le point sur le sport au féminin à L’Union : « Toutes les écoles de sport et associations sportives pour enfants sont mixtes, comme le foot (école mixte et foot féminin), le tir à l’arc, la boxe, le handball, la plongée, le tennis, les différentes danses. Quelques spécificités : le volley accueille uniquement des filles, le club de triathlon est mixte mais pour adultes seulement. Le rugby mixte (- de 14 ans) n’a plus de licenciées féminines mais espère en accueillir ».

Dynamiser la parité

Dans le domaine de la parité, L’Union fait le forcing : « Nous avons organisé une journée égalité filles/garçons le 9 juin 2021, avec la participation notamment du tir à l’arc, de la boxe, du rugby. Cette journée a vocation à être reconduite pour sensibiliser les plus jeunes. Avant la crise sanitaire, la parité était quasi atteinte ».

Promouvoir le sport au féminin

Une priorité pour la ville de L’Union « L’offre sportive est très riche sur la ville grâce à l’implication des différents clubs et associations. C’est une grande satisfaction de voir toutes ces sportives s’épanouir dans la pratique de leur sport. L’égalité hommes/femmes est un enjeu sociétal majeur, chacune et chacun d’entre nous doit apporter sa pierre à l’édifice. Le sport est un vecteur essentiel pour promouvoir ce message. Notre politique en faveur du sport féminin s’inscrit dans ce contexte d’égalité d’accès au sport pour tous, tant dans la pratique loisir qu’en compétition».

L’athlétisme loisir et ses sportives

À l’UCA, on pratique en compétition mais aussi en loisir section animée par Yannick Le Doujet. Jeune athlète du club, Océane éducatrice sportive nous en dit plus sur ce groupe: « Il accueille adultes débutants ou confirmés dont 25 féminines. Le but est de partager dans une ambiance conviviale des activités, course à pied, fractionné, demi-fond, cardio, renforcement musculaire, marche nordique, et des sorties en forêt et au lac de L’Union ».

Maurice CUQ

 Le sport féminin est en plein essor à l'Union comme le montre l'article de la Dépêche dont voici le lien.

 

 

 

 

Il y a déjà quelques mois, François Kummerlé a soumis la proposition que la nouvelle piste d'athlétisme rénovée par la Mairie de l'Union - merci à Marc Péré et à Laurent Roux - porte le nom de Denis Cloup. Cette proposition a été acceptée et vous vous demandez peut-être qui était Denis Cloup. Voici donc quelques renseignements sur cet homme impliqué dans l'athlétisme pendant toute sa vie. L'article vient du site de la Ligue ainsi que les photos.

Sauteur en longueur, natif du Tarn, il a été successivement licencié aux clubs du TCMS, de l’US.Fronton, puis au TUC.

Pas moins de 3 dirigeants de clubs se l’arrachaient même lors de sa première participation aux championnats d’Académie OSU, Mr TISSONNIERES (EFLU), Mr SERRES (TCMS) et Mr BERTRAND (SATUC) pour ne pas les citer !

Il a été 5 fois international français en longueur.

Puis en 1983, il a fondé la section « Sport Etudes » (l’ancêtre des Pôles sportifs), au Lycée Raymond Naves de Toulouse, d’où sont sortis plusieurs athlètes internationaux, parmi lesquels Patricia DJATE-TAILLARD, future médaillée aux championnats du monde en salle.

Il en fut l’animateur au sens étymologique du mot.

Ce passionné d’athlétisme a ensuite voulu passer du côté des bénévoles dirigeants, et a succédé à Jean LAPEYRE, en tant que Président de la Ligue Midi-Pyrénées d’Athlétisme de 1987 à 1992, présidence qu’il prolongea de quatre ans en assurant le rôle de Vice-Président jusqu’en 1997.

Il a été, avec l’appui efficace de ses collaborateurs, le précurseur du fameux « Opuscule », que nous (la Ligue d'Occitanie) utilisons tous aujourd’hui et dans lequel se trouve le programme de nos compétitions régionales.

Denis était très apprécié dans le monde de l’athlétisme et laisse beaucoup de souvenirs à tout un chacun. Il est décédé en novembre 2014 à l'âge de 77 ans.

cloup2cloup1

Qui est en ligne?

Nous avons 33 invités et aucun membre en ligne

Statistiques

Compteur d'affichages des articles
431112

logouca2018blackNew

L'Union Club Athlétique est affilié à la Fédération Française d'Athlétisme et est une section locale de l'UAO31.